lundi 30 décembre 2013

Le Sturmi, un Sturmgeschütz sauce finlandaise


La division blindée de l’armée Finlandaise constituée en 1942 comprenait un bataillon de canons d’assaut. Du fait de l’obsolescence du BT-42, des Stug III furent commandés à l’Allemagne au printemps 1943 pour rééquiper le bataillon. 

Les 30 premiers furent réceptionnés entre juillet et septembre 1943 et après application du camouflage et des marquages finlandais au centre de Varkaus, les premiers engins arrivèrent à la base de Petrozavodsk le 2 septembre. On les accueillit avec scepticisme mais il apparut rapidement qu’aucun autre engin de l’arsenal Finlandais en égalait les capacités. Une commande supplémentaire fut placée en 1944 et 29 autres engins furent livrés entre juin et août.


Caractéristiques des StuG III Finlandais

Les StuG III Finlandais étaient des Ausf. G. Les 30 premiers étaient de construction précoce et intermédiaires avec un masque de canon anguleux alors que les 29 suivants étaient du type tardif avec un masque Saukopf et revêtement zimmerit. 

Les modifications effectuées par les Finlandais au printemps 1944 étaient la dépose des Schürzen, l’ajout d’une caisse à outillage à l’arrière de la plage moteur, le remplacement des mitrailleuses MG34 par des DT, des mitraillettes MP40 par des Suomi et le montage des roues de rechange sur les flancs du véhicule.


A partir de 1944, d’autres modifications furent apportées : troncs d’arbres appliqués sur les flancs, surblindage en béton à l’avant de la superstructure, patins de chenilles de rechange à l’avant de la caisse, épiscope avec visière pour le conducteur, blindage additionnel boulonné en dessous de la caisse et déflecteur sur le masque du canon.


Les StuG III Finlandais au combat

Le 9 juin 1944, les forces russes lancèrent une attaque massive contre la Finlande et les StuG III furent envoyés à Kuuterselkä pour stopper leur avance. La nuit du 14 juin, le Lt. Mauri Sartio, chef du 1er peloton de la 1re compagnie et son Stug III (Ps. 531-19 “Marjatta”) prirent part à une contre-attaque contre les forces russes. Il était accompagné du Capitaine Tom Kumlin , commandant de la 3e compagnie dans son Stug III (Ps. 531-20).

Malgré la destruction de nombreux véhicules ennemis lors de cette action, ils durent battre en retraite face à des forces Russes supérieures en nombre.
Le 22 juin, les Russes menèrent une opération d’encerclement à l’est de Vyborg, une avancée qui isolerait les unités Finlandaises en Carélie Orientale et rendrait prenable les régions vitales dont Helsinki. Les Stug III furent donc déployés sur les principaux carrefours à Portinhoikka pour contrer cette attaque. Le Ps. 531-19 du Lt. Sartio et les autres StuG III de la 1re compagnie rencontrèrent les blindés russes le matin du 25 juin.

Ils menèrent des attaques surprises avant de reprendre position au nord des carrefours. La nuit suivante, la 2ème compagnie avec le Ps. 531-12 du Caporal Karukka et la 3ème compagnie avec le Ps. 531-20 du Capitaine Kumlin étaient également postés à ces carrefours. Les chars russes essayèrent à plusieurs reprises de percer mais les StuG III résistèrent bravement.
Bien qu’utilisés au combat de juin à juillet 1944 seulement, les StuG III Finlandais enregistrèrent des résultats remarquables, avec 87 blindés et une multitude d’autres véhicules ennemis détruits pour la perte de 8 d’entre-eux seulement.


Camouflage des StuG Finlandais

Les premiers Sturmis ont été livrés peints en jaune sable foncé standard des blindés Allemands de l’époque. A leur arrivée au centre de Varkaus, ils reçurent le camouflage standard des blindés Finlandais adapté au terrain densément boisé du sud et du centre de la Finlande.
Les couleurs utilisées étaient un vert “mousse”, un sable brun et un gris clair. Le sable brun était en fait une couleur brun rougeâtre, le gris clair était une nuance chamois légèrement verdâtre, tandis que le vert “mousse” était en fait un vert clair. 

Le tableau ci-dessous propose des équivalents approximatifs aux références à la norme Federal Standard (FS). Il convient de noter que ces couleurs sont basées sur la documentation existante. L'examen des photographies de guerre nous apportant peu de précisions puisque qu’elles sont essentiellement en noir et blanc. Il faut également tenir compte des conditions climatiques très dures qui entraînaient des variations importantes des teintes au cours de l’utilisation opérationnelle des véhicules. 


Désignation de la teinteEquivalence dans la norme FS595BDescription
Gris clairFS 33690
ou
FS 33722
Il semble bien que le gris clair finlandais soit une teinte chamois grisâtre clair à nuance légèrement verdâtre.
Vert mousseFS 34258Vert assez clair
Sable brunFS 20095
ou
FS 30140
Le sable brun finlandais est un brun rougeâtre plutôt clair.


Le camouflage des StuG III Finlandais était composé de bandes irrégulières Sable brun et Vert mousse à bords francs couvrant plus ou moins 80% de la surface du véhicule. Les 20% restant sont constitués de rayures gris clair. Le camouflage était appliqué sur les surfaces supérieures du véhicule mais également sur la caisse ainsi que sur le train de roulement.

Il est à noter que si le camouflage d’un véhicule neuf présente des bandes nettement marquées, les conditions opérationnelles (poussière, boue, décoloration, ...) ont pour effet d’atténuer sensiblement les transitions entre les différentes couleurs ainsi que de modifier sensiblement les teintes d’origine.

Il existe un set de peintures Life color consacré aux blindés finlandais de la 2e guerre mondiale comprenant les teintes suivantes :
  • UA 243 Kenttaharmaa TY80001 Field Grey
  • UA 244 Harmaa N 1 Grey
  • UA 245 Sammaleenvihrea N 2 Moss Green
  • UA 246 Hiekanruskea N 3 Sand Brown
  • UA 247 Siniharmaa N 5 Blue Grey
  • UA 248 4BO Venalainenvihrea Russian Green






Pour plus d'informations complémentaires :
http://www.andreaslarka.net/sturmi.html - le site d’Andreas Lärka consacré aux blindés finlandais (nombreuses photos et historique très détaillé)

Analyse du kit Tamiya :
http://www.amps-armor.org/ampssite/reviews/showReview.aspx?ID=1568&Type=FB